Reconstruction du sein

La reconstruction mammaire peut être faite au même moment (immédiate) que votre chirurgie d'ablation (mastectomie) ou dans un temps ultérieur (tardive).

La reconstruction immédiate peut avoir un effet bénéfique sur le plan psychologique puisque vous ne vivrez pas une période de temps « sans sein ». Cependant, coordonner la reconstruction immédiatement avec la mastectomie demande beaucoup d'organisation. C'est pour cette raison que seulement un nombre limité de centres de cancer du sein arrivent à offrir ce service. Les exemples suivants sont des situations où la reconstruction immédiate peut être considérée :

  • Faible chance de nécessiter des traitements de radiothérapie après la chirurgie
  • Diagnostique de cancer non-invasif ou pré-cancer
  • Absence de cancer dans les ganglions de l'aisselle (ganglions axillaires)
  • Chances élevées d'obtenir des marges saines lors de la résection
  • Aucune contre-indication à l'anesthésie générale
  • Mastectomie prophylactique (préventive)

La reconstruction tardive est effectuée lorsque la procédure de mastectomie est guérie. Celle-ci peut être faite des mois ou même des années suivant la mastectomie. Les exemples suivants sont des conditions qui permettent généralement la reconstruction tardive :

  • Votre cancer est enlevé et vos traitements de cancer de sein (chimiothérapie, radiothérapie) sont terminés
  • Vos traitements de radiothérapie auront été terminés depuis au moins 6 mois avant la chirurgie

Reconstruction par prothèse

La prothèse est placée dans une pochette qui est créée entre le muscle de la poitrine et les côtes. L'incision à la peau pour créer cette pochette s'effectue à travers la cicatrice de mastectomie. Le muscle et la peau sont refermés et nécessitent de 2 à 3 semaines pour guérir. La reconstruction par prothèse peut être faite en un seul temps (une chirurgie sous anesthésie générale) ou en deux temps (deux chirurgies sous anesthésie générale).

Reconstruction avec prothèse mammaire permanente
Reconstruction en 1 temps

Avant la chirurgie, la prothèse est choisie en fonction de la grandeur de la pochette et donc du volume que celle-ci peut recevoir. Le volume de la prothèse est définitif et ne peut pas être ajusté une fois mis en place dans la pochette.Cette prothèse sera permanente.

Avantages:

  • Une seule chirurgie sous anesthésie générale
  • Ne nécessite pas de visites hebdomadaires à la clinique pour l'expansion de l'implant

Inconvénients:

  • Volume final de la prothèse limité par la grandeur de la pochette et par la souplesse de la peau
  • Risque plus élevés de déplacement de la prothèse de sa position originale
  • Taux de problèmes de guérison de la plaie potentiellement plus élevés

Reconstruction avec prothèse mammaire gonflable (expanseur)
Reconstruction en 2 temps

Une prothèse gonflable (expanseur) est placée dans la pochette.Chaque semaine après la chirurgie, l'expanseur est gonflé avec une petite quantité d'eau saline. Ceci s'effectue sur une période de quelques mois à la clinique externe. Ceci permet à la pochette de s'étirer graduellement et de s'élargir avec le temps. Ce processus se poursuit jusqu'à ce que la pochette soit légèrement plus grande que le volume désiré. Par la suite, une 2e chirurgie est planifiée afin d'échangé la prothèse gonflable pour une prothèse finale.

Avantages:

  • Peut être utile pour des seins de plus gros volume
  • Implication de la patiente dans la décision du volume final

Inconvénients:

  • Nécessite des visites hebdomadaires à la clinique pendant une période de quelques mois
  • Nécessite une 2e chirurgie pour le changement de la prothèse
  • Risque plus élevé de déplacement de la prothèse de sa position originale
  • Inconfort de la prothèse

Étapes subséquentes

Une chirurgie pour modifier la forme et le volume du sein controlatéral (sein non-affecté) est souvent effectuée pour améliorer la ressemblance avec le sein nouvellement reconstruit. Ces chirurgies peuvent être faites lors de la reconstruction immédiate (1ère étape) ou plus communément lors de la 2e chirurgie.

  • Augmentation mammaire
  • Lifting mammaire
  • Réduction mammaire

Retouches

Des retouches peuvent être nécessaires avant de passer à la reconstruction du mamelon et de l'aréole. Ceci peut être une correction de position de la prothèse, ou une correction d'un déficit de contour. Les corrections de contours se font généralement par un processus appelé la lipogreffe. Celle-ci implique la prise de cellules graisseuses au niveau de l'abdomen (par liposuccion) et la réinjection de ces cellules dans le sein reconstruit afin d'améliorer les zones affectées. Le gras injecté est ensuite sculpté afin d'amélioré le contour du nouveau sein.

Reconstruction du mamelon et de l'aréole

L'aréole et le mamelon sont reconstruits à la dernière étape de la reconstruction mammaire. Ceci peut être fait lorsque la forme du sein est finale et que la patiente en est satisfaite. Ceci est généralement effectué de 6 mois à 1 an suivant la reconstruction du sein. Cette étape est généralement divisée en deux sous-étapes :

  1. Création de la forme du mamelon (monticule)
  2. Ajout de pigmentation

Chez les femmes qui ne désirent pas de chirurgie additionnelle, un simple tatouage pour la coloration de l'aréole avec pigmentation pour le mamelon est une option. Dans certains cas, au moment de la mastectomie, l'aréole et le mamelon peuvent être conservés. Ceci doit être discuté avec le chirurgien général en charge du traitement du cancer du sein.

Reconstruction du mamelon (monticule)

Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour créer un mamelon.Le plus souvent, les tissus du sein sont soulevés et repliés pour créer un monticule. Cette chirurgie de courte durée peut être faite en salle d'opération, mais est souvent effectuée en chirurgie mineure sous anesthésie locale.

Reconstruction de l'aréole

Tatouage: La couleur de l'aréole et du mamelon est ajoutée à l'aide d'un tatouage sur la peau qui sert à la reconstruction. Le tatouage peut être fait avec ou sans chirurgie pour création du mamelon (monticule).Une anesthésie locale est généralement administrée avant le tatouage. Des retouches du tatouage peuvent être requises à long terme pour obtenir ou maintenir la couleur désirée.

Autres chirurgies